Réflexions

Avenir

aaron-burden-219469.jpgJe reviens de quelques jours de weekend et cela m’a fait un bien fou, de m’aérer la tête, de voir que d’autres choses sont possibles. Une sensation de liberté, un goût de bonheur.

Déléguer aussi un peu, mon chéri s’est occupé de petit bibou plus souvent, on a vécu des moments à 3, en famille, et en couple aussi, une grande bouffée d’air !

J’ai essayé de ne pas trop penser, de ne pas tout contrôler, de profiter du moment présent, de me connecter avec mes sensations.

Je me rend compte effectivement que ce sentiment de me sentir enfermée tout le temps, prisonnière de ma vie, résulte certainement du fait que je suis toujours dans le passé, à ressasser ces mauvais souvenirs, à essayer de trouver des solutions à des choses qui ne sont plus d’actualité.

Je remercie grandement Biboulov pour son dernier article dans lequel elle me dit très justement que j’attribue comme cause à beaucoup de mes problèmes actuels mes abus petite…il est vrai que c’est facile de faire ainsi, de se poser en victime, et pourtant ça ne résout rien, bien au contraire, ça me met dans une impasse car je ne peux justement pas revenir en arrière, ça me rend prisonnière de mon passé. Merci de m’avoir fait prendre conscience de cela,  c’est plutôt libérateur, c’est assez surprenant je ne m’y attendais pas…

Alors je me pose la question de la suite…quels choix prendre ? Voilà une question difficile pour moi, tellement habituée à vivre dans le passé, à me laisser porter par les événements et à ne pas faire de choix justement, à laisser la vie décider pour moi.

Travailler ou m’occuper de petit bibou ? Mon cœur est tiraillé car je l’aime tellement, ça me fend le cœur de devoir le laisser, et en même temps je commence à tourner en rond chez moi…

 

Publicités

11 réflexions au sujet de « Avenir »

  1. Bonjour,
    Je découvre ton blog et cet article…
    Il faut du temps pour apprendre à se détacher du passé et à profiter du moment… j’en sais quelque chose. 53 ans depuis peu. J’y arrive juste. Et autant te dire que ce « avant » a gâché pas mal de choses à rester présent.
    Je te souhaite sincèrement de trouver ce chemin, celui d’aujourd’hui et de demain, avec ton conjoint et ton bibou…
    Et pour ce qui est du travail ou pas… écoute ton cœur, j’suis sûre qu’il va te guider dans la bonne direction… vers l’épanouissement…
    Oops

    Aimé par 2 people

  2. Pas facile de dépasser son passé. Il faut faire le deuil de plein de choses. Pour ce qui est du travail, souviens toi que tôt ou tard ton enfant et toi vous devrez vous séparer. C’est bon pour toi comme pour lui. Mais si tu veux profiter encore un peu et que tu le peux, alors fais le!

    Aimé par 1 personne

  3. Oui je suis ok avec Marie, profites au max de ton enfant mais n’oublies pas d’être femme. Et aussi qu’il faut être heureux et bien dans sa peau pour pouvoir être disponible à ses enfants. Pour ce qui est de la victimisation, jen parles aussi dans mon blog si tu veux aller voir.(tapes victimisation dans recherche), si mon point de vue peut t’aider un peu.
    belle fin de journée

    Aimé par 1 personne

  4. Je n’ai pas vécu de moments difficiles dans mon enfance donc je ne peux pas comprendre et je ne veux surtout pas dire des choses en l’air.
    Tout ce que je peux avancer, c’est que le mieux est d’essayer de penser au présent au lieu de s’inquiéter du futur ou du passé. Tellement difficile d’être dans le moment, de sentir les choses, d’en profiter … C’est une bonne chose d’avoir réussi à profiter du week-end, je suis heureux de lire des paroles positives comme ça 🙂
    Bonne soirée 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s